David JEGOU

Je suis depuis tout petit fasciné par l’Homme et le vivant. Souhaitant être au coeur de cette expérience j’ai décidé d’obtenir mon diplôme d’ostéopathe, j’avais besoin de sentir toutes ces choses sous mes mains.

Pourtant et avant la fin de mes études j’étais insatisfait par les concepts mécanistes qui nous étaient enseignés. L’Homme y était abordé uniquement d’un point de vue anatomique et structurel. Je sentais et ne pouvais me résoudre à l’idée que nous n’étions que ça.

Dav en consults petite taille

Une fois le diplôme obtenu j’ai suivi mon ressenti et suis parti à la recherche de ce qui anime tout cet « amas de matière ». J’ai alors exploré plusieurs champs de pratique ostéopathique en suivant les enseignements en biodynamique de Bruno Josse, l’approche tissulaire de Pierre Tricot ainsi que les admirables cours de physiologie évolutionniste de Max Girardin. Ces formations m’ont appris à travailler avec plus de globalité et m’ont également permis d’accéder aux savoirs fondateurs de l’ostéopathie. J’entendais enfin parler de cette « force de vie » qui anime notre matière et nous permet de nous maintenir en état de santé.

Ces nouvelles perspectives venaient confirmer mes premières intuitions et m’indiquaient que j’étais sur le bon chemin. Ce fût une aventure fascinante. Ma pratique évoluant, je commençais à procurer des soins de plus en plus profonds et j’en fus un temps satisfait. Mais au bout de plusieurs mois je constatais au travers de nombreux soins que mes résultats étaient limités. En effet et malgré une amélioration initiale, les symptômes des patients finissaient par revenir dans le temps. Malgré toute ma bonne volonté je n'arrivais pas à procurer un bien être durable, comme si il me manquait une clef pour aller plus profondément. La rigueur m'incitait à aller voir plus loin.

goutte deau verte

Je saisissais au fil du temps l’impact des blocages affectifs sur le bien-être psychique et corporel des patients et en regardant ma boîte à outils je me trouvais encore bien démuni pour accompagner ces personnes. Plus j’avançais et plus j’étais convaincu qu’il fallait toucher le lien qui unit le corps et l’esprit pour aider les patients à retrouver un bien être profond et durable.

C’est en poursuivant mon exploration que j’ai découvert l’étiomédecine en tant que patient. Ce fût une vraie révélation. À travers ces soins j’ai eu la sensation d’être accueilli dans mon entièreté, tant physique qu’affective. Je comprenais à quel point la dimension affective (la façon dont nous ressentons les choses) pouvait être la source de nos maux.

Cette approche me permit de me libérer de vieux schémas qui freinaient considérablement mon corps et mon évolution. Tout s'éclairait pour moi!

Je comprenais que le soin n'était pas une technique que l'on dispense (comme une recette que l'on applique à tout le monde) mais un accueil et un respect de ce que chaque patient ressent dans sa singularité. Nous sentir reconnus nous permet de nous libérer, profondément et durablement.

J'ai alors décidé de redonner ce qui m'avait moi même aidé et me suis ainsi formé à cette approche. Mon attention s'est tout naturellement portée vers Max Bernardeau, auprès de qui j'ai effectué ma formation en 2009. Aujourd'hui, c'est avec cet outil que j'ai choisi d'accompagner les patients au quotidien avec pour humble espoir de partager ce qui m'a moi même aidé.

Formations de David JEGOU

Ostéopathie Biodynamique
avec B. Josse

Ostéopathie Tissulaire
avec P. Tricot

Physiologie évolutionniste
avec M. Girardin

Etiomédecine
avec M. Bernardeau

Recevez nos dernières informations

Joomla Extensions powered by Joobi